Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

Murat (France)

Les Jacquemarts d’une maison particulière

Monsieur Gaudron avait son cabinet de chirurgien dentiste à Strasbourg . Ayant une maison dans le Cantal, pays d’origine de son epouse il ouvrit un nouveau cabinet à Murat et enmena toute sa famille pendant les hostilités.

L’horloge est toujours en service et indique l’heure par l’intermédiaire de carillon à trois cloches, les douze coups de midi.

Carillon , palpeurs et poids moteur

Moteurs : entraînement des poids, du carrousel, et du carillon

L’axe à palettes, appelé la verge, est actionné par une roue de rencontre en dents de scie, afin de redonner l’impulsion au balancier qui, de ce fait, assure la régularité des battements.

Invention du balancier (XVe siècle)

Soufflet pour le chant du coq

Office du tourisme

Tél. : 04 71 20 28 88

Merci à Yolaine et François G.R et famille pour ces superbes photos et de leurs participations au site.

Réf : Remerciement à Monsieur Lacroix pour la visite et les explications.

Dans l’armoire de l’horloge il est écrit :

- Les cloches ont sonné pour la première fois à leur baptême le 1er aout 1935 à 16h

- Les cloches fonctionnant avec l’horloge ont sonné pour la première fois le 14 avril 1943 à 19h

Le carrousel est à l’arret.

Les quatre personnages du Jacquemart  représentent ses enfants en tenue Auvergnate,

 Geneviève, Alice, Robert, Philippe.

Les quatre personnages tournaient et apparaissaient tour à tour en dansant la bourrée.

Le coq chantait et battait des ailes.

Un rouleau à musique égrenait les airs de :

  -La Marseillaise

                                                               -Ler nien lo dansa

                                                               -Malhuron on o uno fenno

Sur ce rouleau, il est écrit : Charles Gaudron 4 rue Saint Florentin Paris Juin 1936