Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

L’ancienne fabrique d'horloges Ungerer, rue de La Broque à Strasbourg, a été rasée en 1999 pour faire place à un immeuble.

 

Sur place, le seul témoin du passé horloger, est une horloge murale construite en 1902,

pesant ~150kg et d’un diamètre de 1.60metre


Déposée en 1995 puis récupérée par les copropriétaires de l'immeuble, cette dernière a été préalablement remise en état par les établissements Bodet, repreneur en 1989, de la maison Ungerer.


Restaurée en 2000 et installée sur le mur jouxtant l’ancienne entrée de l’usine Ungerer en juin 2000.


Les photos montrent l’état de dégradation de cette magnifique horloge.

Propriétaires, ville, monuments historiques,

c’est le même combat, un accord  est il vraiment impossible ?


Et comme il est souligné, on peu regretter l'absence de plaque pour commémorer l'existence de cette fabrique renommée qui avait pris la succession de celle de Charles Schwilgué, fils de

 J.B. Schwilgué, le constructeur de la troisième horloge de la cathédrale.

Gérard Guilbaud  

Déjà en 2008 : Site de Roland WEBER  (CH)  


Les 6 sortes de régulateurs Ungerer

Mise en peinture

Montage des mécanismes dans les armoires

Les différentes machines sans les « protections »

Différents matériaux pour les horloges

Découpes, taraudages, ajustements

Banc d’essais des horloges

Différentes machines de l’atelier

STRASBOURG - France

Patrimoine Ungerer en péril

STRASBOURG :

Un patrimoine UNGERER en grand péril !

Déjà en 2008 le site de Roland WEBER dénonçait cette incurie.


Le site http://www.patrimoine-horloge.fr  

avec ses 500 plus belles horloges du monde

 et 35 000 consultations/mois

déplore cette "non assistance à horloge en danger" !