Choose your
language

Rouen

Horloge astronomique « Gros horloge »

Passage de la petite horloge

(Seine maritime - France)

Le Gros Horloge est l'un des monuments de la ville de Rouen.

La construction, attenante à un beffroi, est constituée d'une arche Renaissance enjambant la rue du Gros Horloge surmontée d'une horloge astronomique du XIVe siècle à deux cadrans.

En 1409 Olivier Homo, successeur de Felains fut chargé par la ville de leurs poses.

Le Gros Horloge : classement au titre des monuments historiques en 1862.

Les deux façades de l'horloge actuelle sont issues d'une reconstruction postérieure d'époque Renaissance et représentent un soleil doré de 24 rayons sur un fond bleu étoilé.


Restauré à partir de 1997, mis en lumière en 2003 par l'entreprise Neo Light, le lieu a été rouvert au public en décembre 2006.

Références :

Horloges Monumentales et Astronomiques les plus remarquables d'Alfred UNGERER (1931).


Un grand merci !

- à M. Thomas Boivin pour son autorisation de publication de ses photos (contact@thomas-boivin.fr)

- à M. Lebuquet pour l’emprunt des anciens mécanismes

- Au personnel de l’office du tourisme pour sa disponibilité et la documentation fournie



Rue du Gros Horloge - 76000 Rouen -  02 32 08 01 90


Gérard Guilbaud

Les cadrans mesurent 2,50 mètres de diamètre.


Sur le double cadran Renaissance, une aiguille unique, au bout de laquelle est représenté un agneau, montre  l'heure.


L'agneau pascal, au centre de l'arcade, symbolise les armes de la ville.

Les phases de la lune sont indiquées dans l’ouverture de la partie supérieure du cadran par deux sphères de 30 cm de diamètre.

 Ces dernières effectuent une rotation complète en 29 jours 12 heures 45mn, ce qui ne donne un peu plus qu’un jour d’écart/an.

La Lune en Diane pour le lundi, Mars pour le mardi, Mercure pour le mercredi, Jupiter pour le jeudi, Vénus pour le vendredi, Saturne pour le samedi et Apollon pour le dimanche.

Un « semainier » apparaît à l'intérieur d'une ouverture pratiquée à la base du cadran.

Celui-ci est décoré de sujets allégoriques, les changements ont lieu à minuit.

Sous le chiffre VI, la divinité qui symbolise le jour de la semaine apparaît, à midi, sur un char de triomphe.   

Les deux faces de l’horloge, de part et d’autre de la tour.

Sous l’arcade figurent de magnifiques tableaux champêtres.

Différentes vues des mécanismes intérieurs

Un parcours de visite dévoile l’envers du décor de ce monument exceptionnel. Dans le pavillon, on accède à la salle des cadrans et dans le beffroi, on découvre le mécanisme.

Au-dessus du cadran un globe indique les phases de la lune.  

Actuellement, le fonctionnement de l'ensemble du mécanisme est assuré par l'électricité et cela depuis les années 1920, alors que l’ancian mouvement mécanique est en parfait état de marche ; ceci afin d’éviter au mécanisme âgé de cinq siècles de se fatiguer, les deux disques semainiers de 3m40 de diamètre pesant chacun  400 kg environ.


La sonnerie des cloches est commandée par une horloge à quartz radio pilotée ; le changement de l’heure d’été également.

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

Le beffroi gothique abrite depuis sa construction à la fin du XIVe siècle, les cloches communales et l'horloge de la ville.

Passage de la petite horloge de Rouen

(Photo Thomas Boivin)


Voir son blog :

http://rouen.blogs.com/photo/2007/10/passage-de-la-p.html