Choose your
language

Lebetain - Mairie

(Territoire de Belfort - France)

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

Le village est construit sur un plateau calcaire jurassique qui prolonge vers le nord la chaîne du Lomont. Plus chanceux que ses voisins de Croix et de Villars-le-Sec, Lebetain est traversé par un petit ruisseau La Batte qui a peut-être donné son nom au village, si ce n'est le contraire. Le ruisseau se jette dans l'Allaine, à Delle. Le territoire du village (485ha) est bordé à l'est par la frontière avec la Suisse.

Histoire : L'histoire de Lebetain est étroitement associée à celle de Delle et de Saint-Dizier-l'Évêque. Le village est cité pour la première fois en 1150 sous le nom de Libeten, bien que le site ait été habité longtemps auparavant. Par la suite les documents rédigés en allemand mentionnent aussi Liebthal (Tal signifiant vallée en allemand). En 1803 la population était de 195 habitants ; elle en regroupait 406 au recensement de 1999, augmentation due pour beaucoup à l'industrialisation de Delle, située à trois kilomètres seulement.

 Les habitants de Lebetain ont été paroissiens de Saint-Dizier jusqu'à la construction de l'église Saint-Gérard en 1959. Le 1er octobre 1972, Joncherey Delle et Lebetain avaient fusionné mais l'association n'a duré que quelques années, la population de chacune des communes rattachées à Delle ayant souhaité retrouver son indépendance.

Source: Wikipédia

A l’arrêt depuis une trentaine d’années, elle attendait sagement comme la belle au bois dormant, non pas un baiser, mais une sérieuse rénovation. Dans son armoire d’origine, cette horloge Ungerer ne peut avoir été construite qu’à partir du XXè siècle. En effet, elle possède des colonnes carrées qui ne sont apparues qu’à cette époque chez ce constructeur.  

Elle fut électrifiée en 1948, comme l’indique la date sur la plaquette. Une fois rénovée, elle trouvera sa place d’honneur dans la grande salle de la mairie. La marraine de la cloche est l’arrière-grand-mère du maire actuel. Des recherches sont effectuées pour corroborer ces souvenirs pris sur le vif.

Actuellement, il existe une horloge électronique avec un synthétiseur de son de cloches que l’entreprise Prêtre fils a installé en 2000.

Ce système remplaçait un système très intéressant de Constant Martin (constructeur).

Référence : Entreprise Prêtre